Très bonnes connaissances requises

Votre maison a été construite depuis quelques années et vous cherchez à l’aménager pour lui offrir de nouvelles pièces de vie, c’est le cas notamment pour la véranda. Nous allons vous présenter les informations à savoir pour mettre en place une véranda dans votre habitation. Seulement, nous vous prévenons, il vous faudra plus que de simples connaissances en bricolage pour réussir cette entreprise. Première question et pas des moindres, quel sera l’utilité de cette véranda dans votre maison ? Sera-t-elle un prolongement de votre salon, un endroit chaleureux lumineux pour aller lire un livre ou bien une manière de rattacher deux zones entre elles ? Pour en tirer le meilleur, nous vous conseillons de choisir l’endroit le plus attractif pour le soleil. Ensuite, une fois cela fait, entrons dans le vif du sujet, à savoir l’obtention d’un permis de construire (pour des vérandas de plus de 20m²).  Renseignez-vous auprès de votre mairie et déposez une demande, vous saurez sous quelles conditions vous pouvez réaliser l’installation de la véranda (il est possible même que ce soit refusé pour que la taille maximale soit limitée).

Une installation longue à mettre en place

Une fois l’accord obtenu, nous vous conseillons également de prendre contact avec votre assurance pour que cette partie de votre maison soit prise en compte dans la couverture prévue. Vous avez le choix en différents types d’installations et de matériaux pour votre future véranda. Les prix peuvent évoluer de 10 000 à plus de 50 000 euros en fonction de sa composition, le moins cher étant le PVC (isolation limitée), le plus cher l’acier (plus costaud), vous trouverez de bons compromis en termes de confort et de prix avec le bois et l’aluminium. Enfin, vous pouvez entamer vos travaux de différentes manières :  en épi, en appui, intégré ou encastré, des solutions à accoler, à installer contre ou dans le prolongement de votre maison. Selon le type, la complexité évoluera (si cela nécessite des aménagements précis).